top of page

Les Réflexes Archaïques

Qu'est-ce que c'est ?

 

Les réflexes archaïques ou primitifs sont des réactions motrices rapides et involontaires déclenchées par des stimuli sensoriels.

 

A quoi ça sert ?

 

Leur rôle est avant tout de :

  • Nous protéger (réflexe paralysie par la peur, de protection, parachute...)

  • Nous nourrir ( réflexe de succion, de déglutition...)

  • Nous permettre de nous déplacer (reptation, Babinski...)

  • Nous coordonner ( Réflexe d'agrippement, Réflexe Tonique Asymétrique du cou...)

Pour résumer ils nous préparent et veillent à notre développement, et à notre évolution, en permettant la mise en place des futurs mouvements volontaires du corps !

 

Des réflexes bien intégrés nous aident à bien grandir, à devenir autonome et ont un impact direct sur notre bien-être physique et émotionnel.

 

Pour résumer les réflexes archaïques en une image :

Comment ça marche ?

Les réflexes archaïques connaissant 3 stades :

  • L'émergence : C'est le moment où le "programme" se met en route. Pour la plupart cette étape à lieu dans la vie in utero.

  • L'activation : un stimulus extérieur provoque un mouvement involontaire du corps (ex: bébé lâche tout ce qui rentre en contact avec sa main). Une phase de plusieurs mois durant laquelle le nourrisson va "s'exercer".

  • L'intégration : la partie réflexe automatique est acquise et intégrer par le corps pour faire place à un mouvement volontaire, et permettre à l'enfant d'avancer vers des fonctions plus élevées du système nerveux comme la posture, la marche, la lecture, l’écriture…

Mais il arrive que l'un de ces stades ne se passe pas "correctement", entrainant ainsi une non intégration ou une intégration partielle du réflexe. Cela peut entrainer des déficits posturaux, des troubles d’apprentissage et des troubles du comportement...

En effet les réflexes qui n’ont pas pu s’intégrer restent actif en même temps que les mouvements volontaires. Comme vous pouvez l'imaginer le corps cherche alors à compenser ces manifestations, ce qui créé des inconforts et des tensions quotidiennes dans notre corps (que nous soyons enfant ou adulte!).

Quelles sont les causes d'un réflexe non intégré ou partiellement intégré?

 

​Durant la vie fœtale, les fonctions motrices, sensorielles et kinesthésiques se développent.

Lorsqu'une grossesse est bien vécue, les réflexes primitifs ont "plus de chances" d'être par la suite bien intégrés. Au contraire, si la future maman connait des stress (angoisses, choc émotionnel...) ou si elle doit rester alitée pour des raisons médicales, l’enfant va alors manquer de stimulations ce qui peut entrainer un retard de maturation et d’intégration de certains réflexes. 

Bien évidemment, il est important de souligner que la priorité reste l'enfant et sa mère et que les recommandations médicales primeront avant toutes autres choses!

 

Après sa naissance, le nourrisson suit des étapes d'évolution (que nous suivons tous depuis des milliers d'années!) : se retourner, ramper, se mettre à 4 pattes, s'assoir, se mettre débout, marcher...

 

Si ces mouvements sont empêchés par l'adulte (transat, youpala) ou le cas contraire forcé (mettre l'enfant assis alors qu'il n'est pas encore en mesure de le faire tout seul) cela peut alors impacter l'enfant (et donc l'adulte en devenir)  dans différentes sphères :

  • Corporelle: impact sur la posture, la motricité, la coordination...

  • Emotionnelle: sentiment de sécurité, estime/confiance en soi...

  • Cognitive: troubles des apprentissages, mémoire, concentration...

Les Réflexes sont-ils intégrés à vie?

 

Même si la période de la naissance et de la petite enfance ont permis un apprentissage optimal, et une bonne intégration des réflexes archaïques (motricité libre, une sécurité affective...) ; le déroulement de notre vie peut les faire réapparaître.

 

En effet face à une situation de grand stress ceux-ci peuvent réapparaître.

 

Les causes de désintégration chez l’enfant, l’adulte, ou les personnes âgées sont dues au :

  • Stress corporel/physique : manque de mouvement, mauvaise posture, travail répétitif, traumatisme (chutes, accidents, agressions)…

  • Stress émotionnel : insécurité, fuite/peur, colère/lutte, inhibition d’action…

  • Stress cognitif : rythme d'apprentissage perturbé, pression scolaire, méthode d'apprentissage non adaptée...

Quels sont les effets de Réflexes Archaïques non intégrés ou partiellement intégrés ?

 

Chez le bébé:

  • hypotonie ou hypertonie neuromusculaire,

  • un retard psychomoteur (position assise, ramper, 4 pattes, la marche, apparition du langage),

  • seuil au stress très bas,

  • émotivité excessive,

  • tombe souvent, marche sur la pointe des pieds,

  • sensibilité à la lumière/au bruit/chatouilles/odeurs…

 

Chez l’enfant :

  • troubles de l’apprentissage, retard d’apparition de la parole,

  • difficulté de mémorisation et de concentration,

  • troubles du comportement : manque de confiance, enfant agité /« hyperactif »,

  • seuil au stress très bas, émotivité excessive, pleurs fréquents,

  • sensible à la lumière/au bruit/chatouilles/odeurs,

  • réfractaire au changement, peurs, phobies, cauchemars ou terreur nocturne,

  • énurésie,

  • ronge ses ongles, suce son pouce,

  • problèmes ORL chroniques, ronflements, apnée du sommeil,

  • migraines, céphalées,

  • trouble alimentaire,

  • dyspraxie linguale, syncinésie (= mouvement parasite de la langue, de la bouche, de la mâchoire, des lèvres)

  • trouble de l’équilibre, enfant qui se cogne souvent, mal des transports, trouble de la coordination, difficulté à faire du vélo, à jouer avec une balle, difficulté pour monter/descendre d’un escalier/échelle, 

  • trouble de la posture, attitude scoliotique, marche sur la pointe des pieds, inégalité de longueur des membres inférieurs, bascule de bassin, pieds valgus/varus...

 

Chez l’adulte :

  • troubles émotionnels, seuil au stress très bas, phobies,

  • troubles de la mémorisation, de la concentration, de la coordination,

  • troubles du comportement : manque de confiance, émotivité excessive, sensible à la lumière/au bruit/chatouilles/odeurs, réfractaire au changement, personne anxieuse, névrose, phobie, dépendance, bégaiement, timidité, fatigabilité, bruxisme, cauchemar, burnout

  • migraines, céphalées, acouphènes,

  • troubles alimentaires, 

  • syncinésie (= mouvement parasite de la langue, de la bouche, de la mâchoire, des lèvres), trouble de la digestion

  • trouble de la posture, hypotonie/hypertonie des chaines musculaires, défaut de convergence, bascule du bassin, inégalité de longueur de membre inférieur, douleurs rachidiennes, attitude scoliotique, scoliose, tendinites des membres inférieurs et supérieurs, orteils en griffes, pied valgus/varus,

  • trouble de l’équilibre instabilité, vertiges, mal des transports,

  • chronicité de certains symptômes : tendinopathies, contracture, déchirure musculaire, cervicalgie, dorsalgie, lombalgie, canal carpien, douleur mâchoire,

 

Peut-on réintégrer un Réflexe ? Et comment faire ?

 

Rassurez-vous ! Les réflexes archaïques peuvent être intégrés à tout âge ! Un peu comme nous ferions une séance de réeducation après une immobilisation d'un muscle durant une trop longue période, nous utilisons des techniques corporelles utilisant des stimulations sensorielles, des mouvements spécifiques. Le corps va réapprendre par le mouvement.

 

Avec la kinésiologie, nous ajoutons un élément important : la prise en compte de la charge émotionnelle en lien avec ce réflexe.

En identifiant la charge émotionnelle qui a bloqué l'intégration ou déclenché une désintégration, nous permettons de baisser l'intensité du système émotionnel pour une meilleure réintégration dans le corps. 

 

De plus, nous savons qu'un réflexe non intégré perturbe les chaines musculaires et ainsi le système de méridien de la Médecine Traditionnelle Chinoise. En kinésiologie, nous pouvons faire le lien entre les méridiens et les réflexes archaïques, et ainsi permettre de relancer la circulation de l'énergie corporelle.  

 

Au-delà du travail au cabinet, il vous sera demander de réaliser des exercices quotidiennement à la maison, pour une favoriser une bonne intégration des réflexes travaillés.

Séance et Tarif

 

Première séance de Bilan 1h30 : 90€ pour une séance adulte / 80€ pour une séance enfant (-14 ans)

Séance suivant 1h : 60€ pour une séance adulte / 50€ pour une séance enfant (-14 ans)

Le travail sur les réflexes peut nécessiter plusieurs séances, le nombre de séance dépendra du nombre de réflexes à travailler. Le travail à la maison influence fortement la durée de l'accompagnement.

 

Chaque séance sera espacée de minimum 4 semaines pour vous laisser le temps de réaliser les exercices à la maison.

 

Attention : un suivi en réflexes archaïques ne remplace en aucun cas un avis médical. Il ne sera fait ni diagnostic, ni prescription médicale et ni demande d’arrêt de traitement médical.

Toute séance non annulée dans les 48h devra être réglée.

reflexes archaiques annecy
lâcher prise kinésiologie
Kinésiologue haute-savoie

Contactez-moi

bien-être annecy

Adresse : 400 route de l'aiglière - 74370 ARGONAY

accompagnement.holistique74@gmail.com

Tél : 06 72 44 48 33

Merci pour votre envoi !

CONTACT
bottom of page